Think Zik ! Autrement dit, penser à la musique avant de parler du reste. C’est le pari de ce petit label aux grandes oreilles, qui a choisi de construire un catalogue, de bâtir des relations durables, quand l’époque incline à réaliser des coups marketing. Tout a commencé au début des années 2000 par la volonté de Malick Ndiaye, producteur franco-sénégalais, également neveu du chanteur Wasis Diop. Tenace, l’homme a de la suite dans les idées : tout en proposant des soirées, notamment à La scène Bastille et à La Bellevilloise, où il défend une vision de sa passion, se constitue un solide réseau d’amitiés, établit des liens durables avec le public et met en avant des talents.

« Les artistes, je les rencontre en marchant », a-t-il coutume de dire, avec un léger sourire. « Ce sont des cheminements assez cosmiques. Tu ne sais jamais vraiment pourquoi tel artiste à tel moment. » Sa démarche, ce n’est pas être à l’affût, au taquet de la dernière nouveauté. Il peut s’arrêter pour un artiste dont personne ne parle, mais dont la musique l’interpelle. Ce fut le cas des premières signatures : Ayo, Grace et Imany, trois chanteuses aux voix singulières, trois auteures qui composent un répertoire. Ces trois découvertes vont grimper en haut des charts, donnant raison à cette manière de voir le monde la musique. Aux lignes droites, calibrées pour réussir, privilégier des parcours atypiques, ces musiciens qui creusent un sillon singulier. Ce sera encore le cas avec Faada Freddy, l’un des porte-voix au micro de Daara J, lorsqu’il sortira un album à quarante ans : le rappeur en mode crooner, du style gospel.

La recette de Think Zik!, c’est donc un état d’esprit, le sentiment d’appartenir à une même famille. Ce qui met en place une identité, les bases fondamentales d’une maison de disques libre et indépendante: produire moins prendre le temps, le soin, de le faire mieux. C’est au prix de cet investissement dans tous les sens du terme que des projets aboutissent au succès, que des artistes rencontrent un public. Emblématique de cette philosophie, Imany aura gravi pas à pas toutes les étapes, qui fondent une carrière. La petite salle, la première partie, et puis un jour son nom en grand, dans des salles à travers le monde, tout ce qui construit une relation « spéciale » avec un public… « Épauler les talents : c’est un contrat moral entre chacun de nos artistes, sans garantir le succès mais au moins de leur donner toutes leurs chances d’exister sur un marché de plus en plus précaire. » Réaliser un petit – ou plus grand – miracle, convaincre, comme dans une salle noire. En vrai. Le live and direct, face à face, sans interface ni algorithme, l’enjeu premier est là pour lui.

Pas question de passer direct d’une télé-réalité au Zénith. Aux circuits de l’industrie, il s’agit ici de préférer le travail de l’artisanat. Aucun artiste ne ressemble à un autre, copie conforme en mode produit congelé. La musique, c’est une matière vibrante, qui exige une écoute. L’artiste, c’est une personnalité qui nécessite des conseils pour bien se développer. Voilà pourquoi dès la signature, Think Zik ! accompagne patiemment chacun, construisant un répertoire et installant une relation avec le public. Voilà pourquoi, avant d’inonder le grand océan qu’est Internet, il s’agit de filtrer les énergies : le flot n’en sera que meilleur.

Pas question non plus de s’enfermer dans une catégorie. L’autre pilier de Think Zik!, c’est bien entendu des choix esthétiques : la vérité de l’écriture conjuguée à la qualité de l’interprétation. Voilà ce qui réunit tous ceux qui forment désormais cette famille agrandie, des voix qui tranchent dans le grand concert actuel où beaucoup, trop, sortent du même moule. « Un artiste, sa vision, c’est une mécanique très sensible et il est important que le texte soit ressenti. » Du vécu, du grain, la patine du temps… La réalité du terrain, ça ne ment pas.

Faada Freddy

Faada Fredy

Gospel Journey, le premier recueil sous son seul nom sorti en 2015, fut celui de la révélation, qui lui vaudra une nomination aux Victoires de la Musique. À quarante ans, Faada Freddy réussissait une conversion...

Anwar

Anwar

À l’image de sa double identité, belgo-marocaine, le Bruxellois Anwar a choisi de ne pas choisir entre les multiples influences qui le traversent...

Paper plane

Paper Plane

Avant d’en arriver là, chez Think Zik !, cet auteur-compositeur d’une quarantaine d’années a eu le temps de soigner son écriture et sa voix...

Yaya Minté

Yaya Minté

C’est à Pikine, en périphérie de Dakar, qu’est né ce chanteur débarqué en France à l’âge de 8 ans. De ses premières années, il a gardé un phrasé peu commun, sevré des berceuses que lui fredonnait sa grand-mère...

image

Imany

Plus d’un million de disques, Imany a tracé son sillon entre soul rauque et blues folk depuis le prémonitoire, You Will Never Know en 2011...

Read More News

30 Jan 2020 New Morning le 30 janvier Yaya Minté

For booking or any other information, feel free to get in touch!

☎️ + 33 185 090 745

Your Name (required)

Your Email (required)

Subject

Your Message